Amende pour un stop grillé : ce que vous devez savoir !

En accord avec l’article R415-6 du Code de la route, griller un stop est passible d’une amende et d’un retrait de points sur le permis de conduire. Choisissez un avocat avec Avopoints pour vous aider..


Quand parle-t-on de « stop grillé » ?

Le panneau stop se reconnaît de loin par sa forme octogonale, STOP écrit en blanc sur un fond rouge. Il est accompagné d’une bande blanche au sol. On le trouve généralement à 150 m d’une intersection. Cela signifie que vous devez laisser la priorité aux autres véhicules. Vous êtes tenu de vous arrêter 2 à 3 secondes au moins à la vue de ce panneau, et ce, même sans trafic.

Nombreux sont les conducteurs qui se méprennent sur le « stop grillé ». Qu’est-ce que c’est ? À la vue d’un panneau STOP, nombreux sont les conducteurs qui se contentent de ralentir sans s’arrêter lorsqu’il n’y a pas de trafic. Cela est considéré comme une infraction.

Quelles sanctions risquez-vous ?

Le non-respect d’un stop est passible d’une amende, dont le montant peut varier en fonction de la date de paiement :

  • Lorsque vous payez l’amende dans les trois jours suivant réception de l’avis de contravention ou dans les 15 jours après réception de l’avis à domicile, vous devez vous acquitter d’une amende minorée de 90 euros.
  • Une fois ce délai dépassé, vous devez payer une amende forfaitaire de 135 euros sous 45 jours.
  • Après ces 45 jours, votre amende sera majorée pour atteindre 375 euros.

Cette amende s’accompagnera d’un retrait de 4 points sur votre permis. Cela peut aussi conduire à une suspension de permis pour une durée maximale de trois ans. Pas de panique ! Vous pouvez contester ce retrait avec l’aide d’un avocat que vous pouvez choisir sur Avopoints.

Dans le cadre d’un permis probatoire, vous devrez effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité sur route.

Comment contester le retrait de points ?

Pour contester un retrait de points de votre permis de conduire, vous pouvez solliciter un avocat afin de ne pas vous tromper dans la stratégie et l’argumentaire.

Pourquoi un avocat ?

Faire appel à un avocat vous épargne les longues démarches administratives. Il vous représentera devant le juge et, si vous le souhaitez, vous n’aurez pas besoin de vous déplacer à l’audience.