Actus, astuces, courriers types : Bienvenue sur le blog pour les automobilistes

40 millions d'automobilistes et un paquet de questions sans réponse. Ici promis, on vous dit tout !

Contester une amende c’est possible, mais pas indéfiniment !

Le
14/1/2021

D’abord un rappel : le délai de contestation est le temps qui vous est accordé pour contester la contravention que vous avez reçue. Une fois ce délai écoulé, vous ne pourrez plus la contester même si celle-ci comportait un vice de forme ou une erreur administrative.  


Gardez bien en tête deux choses :

1/ La durée du délai 

2/ Le point de départ du délai. 


Pour la durée, vous avez un premier délai de 45 jours qui s’ouvre à vous pour contester la contravention. On dit qu’il s’agit du délai de contestation de l’amende forfaitaire.

Si vous ne faites rien dans ce premier délai : vous ne payez pas, vous ne contestez pas, vous allez recevoir une amende forfaitaire majorée. Vous avez alors 30 jours pour la contester. 



Concernant le point de départ du délai, il s’agit de la date indiquée sur l’avis de contravention. 

Si  vous la recevez par voie postale, il peut y avoir quelques jours de décalage entre le jour où vous la recevez et la date qui figure sur l’avis en raison des délais d’acheminement.

Par contre, vous n’aurez pas cette problématique si on vous remet l’avis en main propre ou si vous le recevez par mail.

En cas de difficulté avec la Poste, par exemple si l’avis de contravention est envoyé pendant la période des fêtes le 5 décembre et que vous le recevez le 20 janvier, le délai est écoulé. Dans ce cas, pour prouver votre bonne foi, il faudra joindre au courrier de contestation, l’enveloppe dans laquelle vous avez reçu l’avis de contravention, portant le cachet de la Poste qui mentionne la date réelle de l'acheminement du courrier.  


Quoi qu’il en soit, la meilleure façon d’agir si vous souhaitez contester la contravention reçue,  c’est de le faire dès réception de la contravention. Problème géré et plus à se soucier des délais ! 


Si l’amende que vous avez reçu est injuste, vous avez le droit de vous défendre mais attention aux délais de contestation, une fois dépassés vous ne pouvez plus rien faire, même s'il s'agit d'une erreur. 

Qu’en est-il du radar piéton ?

Le
14/1/2021

 Contrairement à ce que son surnom laisse penser, le but de de ce radar est de sanctionner les conducteurs qui ne respectent pas la priorité de passage des piétons. Aujourd’hui, 15% des  victimes d’accident de la route sont encore des piétons.


Son fonctionnement est simple : il est muni de 5 caméras, deux pour détecter les piétons, deux pour détecter les véhicules et une dernière qui enregistre la scène lorsque la priorité n’est pas respectée. La plaque d’immatriculation est scannée et les images sont envoyées pour être visionnées par un agent de police.


Rappelons que si un piéton est engagé sur un passage pour piéton, vous devez ralentir ou vous arrêter afin qu’il puisse traverser. C’est aussi le cas s’il n’est pas encore engagé mais qu’il en a clairement manifesté son intention.

 

Si l’infraction est confirmée par l’agent alors l’automobiliste recevra une contravention de 135 euros et perdra 6 points sur son permis.

 

Lors de la phase de test, cette mesure n’était réalisée qu’à titre préventif. Les automobilistes ne recevaient donc pas de contravention et étaient simplement alertés de l’infraction qu’ils avaient commis. 


Depuis 2018, la liste des infractions pouvant être verbalisées par vidéo surveillance a été élargie et compte désormais la priorité piéton. Les communes pourront désormais mettre en place le fameux “radars piétons” dans le but de sanctionner les automobilistes récalcitrants à laisser la priorité aux piétons.


A suivre donc...


On en avait beaucoup entendu parler en 2017, lorsque ce nouveau dispositif avait été testé à La Grande-Motte. Qu'en est-il aujourd'hui ?

No items found.

Téléphone en main, permis en moins !

Le
14/1/2021

Vous pensiez connaitre la sanction pour le téléphone au volant ? Sachez que depuis cette année elle a été alourdie. On vous explique tout en détail dans la vidéo.

No items found.

Permis probatoire et stage obligatoire

Le
14/1/2021

Avec un permis probatoire, vous devez garder un oeil sur votre solde de points 🧐

Si vous perdez 3 points ou plus d'un coup : vous devez obligatoirement faire un stage de récupération de points. 🖐 Attention à ne pas le faire avant la réception la lettre 48 N 📩 sinon il sera considéré comme un stage facultatif et gare à la sanction.

Regardez l'infographie pour en savoir plus !

No items found.

Contravention : les joies de la consignation !

Le
14/1/2021

On vous parle de la consignation qui est obligatoire pour contester les contraventions provenant de radar ou de vidéo-surveillance.