Courriers type

Les courriers types utiles pour tous les automobilistes.

< Revenir au blog

J’ai reçu 2 contraventions pour un même stationnement, comment contester ?

Le
23/4/2021

Quelles sont les contraventions reçues en double qui sont contestables ? 

Une infraction ne peut être verbalisée qu’une seule fois pour un motif donné. Du coup, il n’y a qu’un seul procès-verbal (PV) qui peut être dressé pour une même infraction. 

En matière de stationnement, seul le stationnement gênant/ très gênant/dangereux ne peut être sanctionné qu’une seule fois. L’infraction est dite “ instantanée” ou “unique”, c’est-à-dire qu’elle est commise dès que le véhicule est stationné, et se termine par l’enlèvement du véhicule (volontaire ou fourrière). 

Du coup, même si l’infraction dure plusieurs jours, il ne peut y avoir qu’une seule contravention !

Attention: cela ne concerne pas le stationnement payant. Si vous êtes garé sur un emplacement payant et que vous ne payez pas ou que vous avez dépassé la durée maximale de stationnement, vous pouvez être sanctionné plusieurs fois. 

Exemple : si la durée maximale de stationnement est fixée à 2h00, vous encourez une nouvelle contravention toutes les 2h00.

Du coup, si vous avez reçu deux contraventions pour stationnement gênant/très gênant/dangereux, comparez-les sur ces 2 points. Ont-elles :

  • Le même motif d’infraction avec les mêmes articles de loi
  • Le même lieu

Souvent, vous reprenez votre véhicule dans la même journée. Dans ce cas-là, la date sera aussi la même.

Voici un exemple de 2 contraventions contestables, reçues pour un stationnement gênant:


1er avis de contravention
2nd avis de contravention

On voit bien que le motif de l’infraction (stationnement gênant) et les articles de lois sont similaires, et que la date et le lieu sont identiques.

Comment contester ?

Si ces points sont identiques et correspondent à une seule et même infraction, alors il est possible de ne payer que la 1ère contravention, et de contester la 2nde .

Pour cela, vous devrez envoyer une requête en exonération. Vous avez 45 jours pour le faire. 

Vous pouvez le faire de 2 façons:

  • Par voie électronique, sur le site internet www.antai.gouv.fr
  • Par voie postale, en complétant le formulaire de requête en exonération qui se trouve au verso de l’avis de contravention, et l’adresser en courrier recommandé avec accusé de réception à l’adresse indiquée en bas à droite de votre avis de contravention.

Que vous choisissiez d’envoyer votre requête en ligne ou par voie postale, vous devrez joindre un courrier qui expose les raisons de la contestation.


On a rédigé pour vous un courrier-type à adapter selon votre situation.

Courrier-type de contestation lorsque vous recevez 2 contraventions pour un même stationnement


Nom et Prénom                                                                    Ville et date

N° de téléphone

Adresse

N° de l’avis de contravention

                                             A Madame/Monsieur l’Officier du Ministère public

 

Objet : Contestation d'une contravention pour stationnement (gênant/très gênant/dangereux) à la suite du paiement d’une contravention pour la même infraction.

 

Madame, Monsieur l’officier du Ministère public,

Je me permets de solliciter votre bienveillance afin de contester un avis de contravention (préciser le n° de l’avis de contravention), concernant un stationnement (préciser gênant/très gênant/dangereux) en date du (préciser la date de l’infraction) à (préciser le lieu de l’infraction). 

Mon véhicule était effectivement stationné sur un emplacement (préciser gênant/très gênant/dangereux), ce que je ne conteste pas.

Cependant, j’ai reçu deux contraventions pour cette même infraction, dont les articles de lois, le lieu (éventuellement le jour) sont identiques. 

Or, conformément à la jurisprudence de la Cour de cassation (Cass. Crim, 07/06/95, n° 93-84757) je ne pouvais être sanctionné qu’une seule fois pour cette même infraction.

Vous trouverez, ci-joint, la copie du premier avis de contravention ainsi que la preuve de son paiement (joindre la copie du 1er avis de contravention et le justificatif de règlement du 1er avis de contravention).

Par conséquent, je vous sollicite afin de bien vouloir classer sans suite cette contravention et m'exonérer de son paiement.

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer Madame, Monsieur l’officier du Ministère public, l’expression de ma profonde considération.

Signature


Pièces-jointes:

  • 1er avis de contravention
  • Justificatif de règlement du 1er avis de contravention

Dans les petites joies de la vie des conducteurs, il y a celle de recevoir deux prunes pour une même infraction, et attention je ne parle pas des fruits mais bel et bien des contraventions ! 

Et ça, ça ne compte pas pour des prunes sur le portefeuille du conducteur. 

Est-ce contestable et a-t-on gain de cause facilement ?

On fait le point avec vous.

J’ai reçu une amende alors que j’avais payé le stationnement

Le
20/4/2021

Les moyens de payer son stationnement

Un petit rappel pour bien comprendre la situation.

Vous avez aujourd’hui la possibilité de payer votre stationnement soit sur l’horodateur, soit sur une application mobile (PayByPhone, ParkNow, Flowbird ou Woosh).

Le contrôle du paiement du stationnement est effectué par interrogation de la base informatique. Donc plus besoin de déposer de ticket sur votre pare-brise.

Mais du coup, attention ! Un dysfonctionnement de l’appareil électronique de l’agent ou une erreur dans la base informatique vous expose à un Forfait Post-Stationnement (FPS).


Qu’est-ce qu’un FPS ?

Avant le 1er janvier 2018, en cas de stationnement non payé ou si vous dépassiez le temps pour lequel vous aviez payé, vous encouriez une amende forfaitaire de 17€, et ce montant était le même dans toute la France.

Depuis le 1er janvier 2018, l’amende est appelée Forfait Post-Stationnement (FPS), et le montant varie d’une ville à l’autre ! 

Par exemple, il est de 10€ à Calais, 17€ à Marseille et 30€ à Toulouse.

Et  dans une même ville, le FPS n’est pas forcément identique ! Par exemple à Paris, il est de 50€ pour les arrondissements de 1 à 11 (minorée à 35€ si vous payez sous 6 jours), et 35€ pour les arrondissements de 12 à 20 (minorée à 24,5€ si vous payez sous 6 jours).

Pas facile à suivre ! 


Pourquoi recevoir un FPS alors que le stationnement a été payé ?

Il est possible que l’immatriculation saisie sur l’horodateur ou sur l’application mobile soit erronée (donc différente de celle de votre véhicule). Il se peut qu’il y ait une erreur sur l'appareil électronique de l’agent ou dans la base informatique. 

Comme les contrôles sont effectués par interrogation de la base informatique, l’information relative à votre paiement n’a pu être transmise aux contrôleurs. 

Pas de panique, vous pouvez contester pour ne pas payer.

Conseil utile: si vous payez par horodateur, conservez vos tickets ou reçus de paiement, ce sera la preuve de votre paiement.  


Comment contester ?

Le seul moyen de contester un FPS est de déposer un Recours Administratif Préalable Obligatoire (RAPO) dans le délai d’un mois après la notification de l’avis de paiement du FPS.

Vous devrez joindre:

  • La preuve du paiement du stationnement (le ticket de l'horodateur ou le justificatif des applications mobiles)
  • Le certificat d’immatriculation du véhicule (carte grise). 
  • Si vous bénéficiez du stationnement “résident”, joindre votre carte de résident vous autorisant à vous garer dans votre zone résidentielle.

Vous devrez envoyer votre recours aux coordonnées qui figurent sur votre avis de paiement du FPS, par lettre recommandée avec avis de réception ou par voie électronique.

On vous a préparé pour vous un courrier-type:

Courrier type lorsque vous vous êtes garé sur une place payante que vous avez payé et que vous recevez  tout de même une amende

Madame, Monsieur,

Je me permets de solliciter votre bienveillance afin de contester le bien fondé de cette amende (préciser le numéro de l’avis de paiement du FPS que vous avez reçu).

En effet, j’ai bien payé mon stationnement, comme vous pouvez le constater en pièce-jointe (joindre le ticket de l'horodateur ou le justificatif des applications mobiles, ou tout autre pièce justificative).

Par conséquent, je vous sollicite afin de bien vouloir classer sans suite cet avis du Forfait Post-Stationnement et de m'exonérer de son paiement.

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer Madame, Monsieur, l’expression de ma profonde considération.

Signature


Pièces jointes :

  • L’avis de paiement du FPS reçu
  • Le certificat d'immatriculation du véhicule concerné 
  • La preuve du paiement

Voilà une situation qui nous revient souvent: 

“Je me gare sur un stationnement payant, je paye sur l’horodateur ou une application mobile, et je reçois malgré tout une amende pour défaut de paiement du stationnement. Comment contester ?”

Cette amende est injustifiée puisque le stationnement a été réglé. Vous pourrez la contester.

On vous explique tout.

J’ai reçu 2 contraventions pour un même stationnement mais avec deux motifs différents, comment contester ?

Le
20/4/2021

Il se peut que le motif de verbalisation ne soit pas le même sur les deux contraventions, alors que votre véhicule était pourtant resté sur la même place de stationnement. On vous explique quoi vérifier.

Un exemple concret 

Carl a garé son véhicule sur un emplacement de stationnement de taxi, le temps de déposer sa grand-mère chez le médecin. Sa voiture est restée à la même place durant 30 minutes.

Une semaine après, Carl reçoit deux avis de contraventions pour ce même stationnement. Le premier avis de contravention est de 35€, avec comme motif un stationnement gênant. En effet, il trouve ça logique puisqu’il avait garé sa voiture sur un emplacement réservé à l’arrêt ou au stationnement des taxis, qui est l’un des motifs d’un stationnement gênant. 

Mais la seconde contravention est de 135€, avec pour motif un stationnement très gênant (voies réservées à la circulation des taxis).

Il se dit que c’est étrange, puisque sa voiture n’a pas bougée et que les deux avis de contravention mentionnent bien la même date, le même lieu de stationnement, et quasiment la même heure (9 minutes d'intervalles!).

 

1ère contravention de Carl
2nde contravention de Carl

Quelle contravention faut-il contester ? Et comment ? 

Pour contester, il vous faudra rapporter la preuve qu’il s’agit de la même infraction (même lieu, même heure) et que les deux contraventions reçues avec des infractions différentes (dans le cas de Carl, stationnement gênant ou stationnement très gênant) concernent en réalité la même infraction.

N’hésitez donc pas à vous rendre sur place pour prendre une photo du lieu de l'infraction pour prouver : 

  • Qu’il s’agit du même lieu sur les deux contraventions 
  • Retenir le juste motif de contravention, celui pour lequel vous êtes en tort. Pour Carl, il faudra qu’il prouve que l’endroit où il était stationné correspond soit à un stationnement gênant (motif de la 1ère contravention) soit à un stationnement très gênant (motif de la 2nde contravention).

Ensuite, il lui faudra payer la contravention qui correspond à l’infraction qu’il a réellement commis, et contester l’autre.

Pour cela, vous devrez envoyer une requête en exonération pour la contravention que vous contestez (celle qui a un mauvais motif).  Vous avez 45 jours pour le faire. 

Vous pouvez le faire de 2 façons:

  • Par voie électronique, sur le site internet www.antai.gouv.fr
  • Par voie postale, en complétant le formulaire de requête en exonération qui se trouve au verso de l’avis de contravention, et l’adresser en courrier recommandé avec accusé de réception à l’adresse indiquée en bas à droite de votre avis de contravention.

Que vous choisissiez d’envoyer votre requête en ligne ou par voie postale, vous devrez joindre un courrier qui expose les raisons de la contestation.

On a rédigé pour vous un courrier-type à adapter selon votre situation.


Courrier-type de contestation lorsque vous recevez 2 contraventions pour un même stationnement avec 2 motifs différents


Nom et Prénom                                                                    Ville et date

N° de téléphone

Adresse

N° de l’avis de contravention

                                             A Madame/Monsieur l’Officier du Ministère public

 

Objet : Contestation d'une contravention pour stationnement en raison d’un motif erroné. 

 

Madame, Monsieur l’officier du Ministère public,

 

Je me permets de solliciter votre bienveillance afin de contester un avis de contravention (préciser le n° de l’avis de contravention dont le motif est erroné), concernant un stationnement (préciser gênant/très gênant/dangereux) en date du (préciser la date de l’infraction) à (préciser le lieu de l’infraction).

En effet, j’ai reçu deux avis de contraventions pour ce même stationnement, dont les motifs sont différents, mais dont la date et le lieu sont identiques. Il s’agit donc d’un seul et même stationnement.

Mon véhicule était stationné sur un emplacement (préciser gênant/très gênant/dangereux), ce que je ne conteste pas et qui correspond au motif de la contravention que j’ai payé (joindre la contravention avec le bon motif et la preuve de son paiement). Vous trouverez ci-joint la photo de l’emplacement montrant qu’il s’agit bien d’un stationnement (préciser gênant/très gênant/dangereux) (joindre photo du lieu de l’infraction).

Cependant, la contravention objet de la présente contestation indique un autre motif de stationnement (préciser gênant/très gênant/dangereux), qui ne correspond pas à la nature de l’emplacement comme indiqué sur la photo. 

Il s’agit donc d’une erreur administrative.

Par conséquent, je vous sollicite afin de bien vouloir classer sans suite cette contravention et m'exonérer de son paiement.

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer Madame, Monsieur l’officier du Ministère public, l’expression de ma profonde considération.



Signature


Pièces-jointes:

  • Avis de contravention mentionnant le bon motif de stationnement
  • Preuve du paiement de l’avis de contravention mentionnant le bon motif de stationnement
  • Photo du lieu de l’infraction



Dans notre article (J’ai reçu 2 contraventions pour un même stationnement) on vous disait que le stationnement gênant/ très gênant/dangereux ne peut être verbalisé qu’une seule fois pour un motif donné.

Mais attention. Il arrive souvent que le motif de verbalisation ne soit pas le même sur les deux contraventions, alors que votre véhicule était pourtant resté sur la même place de stationnement ! 

Dans ce cas-là, il s’agit d’une erreur administrative, qu’il vous faudra contester. 

On vous donne un exemple concret.

Contester la réception d'une amende majorée sans avoir reçu l'amende initiale

Le
22/3/2021

Il est possible de recevoir une amende majorée sans avoir reçu l’amende initiale. Voici un exemple de courrier de contestation.

Le process normal est en principe celui-ci : vous commettez une infraction, vous recevez à votre domicile un avis d’amende forfaitaire. A partir de là, vous disposez d’un délai de 45 jours pour la payer. Si vous ne payez pas, vous recevez une amende forfaitaire majorée, donc plus chère que la première.  

Ça, c’est le process normal. Mais vous êtes nombreux à nous dire que vous n’avez jamais reçu le 1er avis d’amende forfaitaire mais directement l’amende forfaitaire majorée.

Comment contester ?

Cette majoration est illégitime car vous n’avez pas reçu la première amende et vous pouvez la contester. Pour cela, vous avez 30 jours à compter de l’envoi de l’avis de majoration.

La personne vers qui vous allez vous tourner pour contester cette amende majorée sera l’officier du Ministère public du tribunal de police (l’adresse figure sur l’avis de majoration). Vous devez lui envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception. 

Pour refuser votre demande, l’officier du Ministère public devra apporter la preuve du 1er envoi de l’amende forfaitaire à votre domicile.  

N.B: vous devrez joindre à votre courrier l'original de l’avis d’amende majorée.

Quels sont les événements qui pourraient expliquer que vous n'ayez pas reçu la première contravention ?  

  • Un changement d’adresse. Dans ce cas, joignez un justificatif prouvant que vous avez fait modifier votre adresse auprès des services compétents.  
  • L’achat d’un véhicule d’occasion. Joignez un justificatif prouvant que vous avez fait changer la carte grise du véhicule dans le délai imparti d’1 mois.  
  • Dans l’hypothèse où vous ne pouvez expliquer l’absence de réception, ajoutez cette phrase : “Ne pouvant expliquer cette absence de réception puisqu’aucun élément nouveau n’a été apporté à ma situation (changement d’adresse…), je vous demande de m’adresser la preuve de l’envoi du premier avis de contravention à mon adresse.”


Courrier de contestation lors de la réception de l’amende majorée sans avoir reçu la 1ère amende forfaitaire.

Nom et Prénom                                                                      Ville et date

N° de téléphone

Adresse

N° de l’avis amende majorée

                                                        A Madame/Monsieur l’Officier du Ministère public

 

Objet : Contestation d'une amende majorée sans avoir reçu l’amende initiale

 

Madame, Monsieur l’officier du Ministère public,


Je me permets de solliciter votre bienveillance afin de contester une majoration d’amende (préciser le n° de l’avis d’amende majorée).

En effet, j’ai reçu l’avis d’amende majorée pour une infraction commise le (préciser le jour de l’infraction) à (préciser le lieu de l’infraction).

Or, je n’ai jamais été informé de l’infraction qu’il m’est reproché, en raison du fait que je n’ai jamais reçu l’avis de contravention initial. Si tel avait été le cas, je puis vous assurer que j'aurais  immédiatement procédé au paiement de l’amende. 

Par conséquent, je vous sollicite afin de bien vouloir ramener l’amende au taux initial (amende forfaitaire non majorée) et de me dispenser du paiement des pénalités. 

Je joins à cette demande les éléments suivants (citez tous les éléments qui démontrent que vous avez effectué toutes les démarches en cas de changement d’adresse, en cas d’achat d’un véhicule d’occasion, joignez un justificatif prouvant que vous avez fait les démarches dans le délai imparti. 

  • Dans l’hypothèse où vous ne pouvez expliquer l’absence de réception, ajoutez cette phrase : Ne pouvant expliquer cette absence de réception puisqu’aucun élément nouveau n’a été apporté à ma situation (changement d’adresse…), je vous demande de m’adresser la preuve de l’envoi du premier avis de contravention à mon adresse. 

Je vous renouvelle ma bonne foi et vous remercie d’avance de l’attention que vous porterez à ma demande.

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer Madame, Monsieur l’officier du Ministère public, l’expression de ma profonde considération.

 

Signature


On s’est dit qu’on devait mettre à votre disposition un courrier type, puisque vous avez été nombreux à nous interroger sur cette situation : “j’ai reçu une amende majorée mais sans avoir reçu l’amende initiale”

Recevoir une amende déjà payée : comment se défendre ?

Le
21/3/2021

Il est possible de recevoir une amende majorée déjà payée, voici un exemple de lettre permettant de se défendre.

Amende forfaitaire minorée et amende majorée

La valeur d’une amende dépend de la nature de l’infraction routière commise. Le Code de la route prévoit en effet des amendes de 1ère classe, de 2e, 3e et de 4e classe pour chaque infraction et délit commis par les usagers de la route.

Ces amendes forfaitaires peuvent être minorées lorsque le conducteur paie son amende 3 jours au plus tard après réception de l’avis de contravention. Pour tout paiement effectué dans la période comprise entre le 4e et le 45e jour après réception de l’avis de contravention, le conducteur écope d’une majoration de l’amende.

·      Amende de 1ère classe : amende forfaitaire de 11 euros majorée à 33 euros ;

·      Amende de 2nde classe : amende forfaitaire de 35 euros minorée à 22 euros et majorée à 75 euros ;

·      Amende de 3e classe : amende forfaitaire de 68 euros minorée à 45 euros et majorée à 180 euros ;

·      Amende de 4e classe : amende forfaitaire de 135 euros minorée à 90 euros et majorée à 375 euros.

Contester une amende déjà payée

Peu importe le procédé de paiement, le conducteur doit payer l’amende majorée au plus tard 45 jours après réception de l’avis. Dans le cas contraire, c'est-à-dire en cas de non-paiement amende majorée, le Trésor public engagera une procédure de recouvrement à l’encontre de la personne en tort. Le recouvrement peut se faire par une saisie sur salaire, une saisie sur compte bancaire, etc.

Il peut cependant arriver que de telles mesures soient prises alors que le particulier a déjà payé l’amende majorée. Si jamais vous vous retrouvez dans une telle situation, vous devez rédiger une lettre de demande de remboursement d'amende majorée ou alors une lettre de contestation d'amende majorée déjà payée.

Lettre contestation d'amende majorée déjà payée

 

Nom et Prénom                                                                     Ville et date

N° de téléphone

Adresse

N° de l’avis amende majorée

                                                                      A Madame/Monsieur l’Officier du Ministère public

Objet : Contestation d'amende majorée déjà payée

Madame/Monsieur,

Je sollicite votre bienveillance en vue de l’annulation de procédure de recouvrement pour non-paiement de l’amende forfaitaire pour l’infraction (nature de l’infraction) commise le (date de l’infraction) à (lieu de l’infraction) déjà payée.

En effet, le (préciser la date), j’ai effectué un paiement internet pour (préciser la nature de l’infraction commise) pour un montant de (préciser le montant de l’amende majorée), soit dans le délai prévu pour le paiement des amendes majorées. Or le (préciser la date), j’ai reçu un avis me prévenant d’une saisie sur compte de l’amende majorée.

Par conséquent, je sollicite une annulation de cette procédure de recouvrement.

Les éléments ci-joints vous permettront d’apprécier la véracité de mes affirmations. (Joindre les justificatifs en vue de l’annulation du recouvrement bancaire).

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer Monsieur, l’expression de ma profonde considération.

Les infractions au Code de la route sont sanctionnées par des amendes et par la perte de points sur le permis de conduire. L’amende forfaitaire doit être payée dans un délai prévu par les textes. En cas de paiement tardif, le montant de l’amende peut être majoré.